Informatique Club en Pays Foyen

http://icpf.paysfoyen.com/

* Montage Vidéo avec Windows Live Movie Maker (Vidéo)

Windows Movie Maker
1051 votes , 3.9 / 5    Windows Movie Maker
Editeur :
Langue :Français
Version :2.6 (dernière version)
Système :Windows Vista, Windows 7
Licence :Freeware
Logiciel de référence
Ce label récompense les meilleurs logiciels gratuits.
                                          Télécharger
Version gratuite (7 Mo)
 

Windows Movie Maker est un logiciel de montage vidéo conçu pour les débutants.
Il s'agit d'un logiciel intégré dans tous les systèmes d'exploitation Windows permettant de créer, de modifier et de partager des séquences vidéo sur le web, le courrier électronique ou bien un CD/DVD. Cette version offre une interface simple et vous permet d'effectuer des captures vidéo, des importations vidéos, l’édition et la compilation vidéo.

Pour l'utiliser, il suffit de faire un glisser/déposer pour placer les séquences vidéo sur le timeline. Des incrustations de titres, des effets de transition, des effets spéciaux et de la musique pourront décorer votre montage. L’utilisateur pourra même spécifier les points d'entrée et de sortie d'un film pour supprimer les passages inutiles. Il est à noter que dans la version intégrée en natif avec le système d'exploitation Windows Vista ou windows 7, il est indispensable de désactiver le composant 3D Aero si vous voulez lancer Windows Movie Maker. Dans le cas où vous ne pouvez pas activer Aero (à cause d’une carte graphique peu puissante par exemple) Microsoft a mis à votre disposition une autre version beaucoup moins exigeante.

La dernière version de Movie Maker ne marche que sur Windows Vista / Windows 7. Pour les mises à jour de Windows Movie Maker pour Windows XP, il faut utiliser le centre de mise à jour de Microsoft : Windows Update

Plus d'informations
Montage vidéo avec Windows Movie Maker

                                               
                                                   Télécharger 
Version gratuite (7 Mo)

Et aussi le mode d'emploi du montage et gravage de vos vidéos avec Windows Movie Maker par Christophe BLANC de 01.Net Micro Hebdo.

Si le montage vous semble au-delà de vos compétences, c'est que vous ne connaissez pas Windows Movie Maker, un logiciel gratuit et très simple.

Téléchargées depuis le Web, reçues par courriel ou tournées avec un caméscope, un appareil photo ou un téléphone portable, les séquences vidéo s'accumulent sur nos disques durs. Et parfois nous aimerions bien en faire quelque chose, passer du statut de consommateur passif à celui d'utilisateur créatif, graver nos vidéos familiales sur DVD à l'intention de nos proches, réaliser des parodies pour apporter notre contribution à YouTube ou Dailymotion, convertir des séquences pour alimenter nos pages sur le Web ou notre mobile.

Un logiciel qui gagne à être connu

Inclus dans Windows XP et en version 6 dans Windows Vista, Windows Movie Maker est un logiciel gratuit à l'usage des non-spécialistes. Il n'est pas aussi puissant que des logiciels renommés comme Adobe Premiere Elements ou VideoStudio de Ulead, mais il suffit largement pour les applications courantes de montage, de conversion, de retouche et de diffusion. Et il offre quelques astuces et automatismes surprenants et parfois fort utiles. Nous allons vous guider, étape par étape, dans la réalisation d'une vidéo originale, en précisant au besoin les différences de manipulations entre la version 6, propre à Vista, et la version 5.1, incluse dansWindows XP et pour laquelle aucune mise à jour n'est disponible pour le moment.
Un montage se déroule toujours en trois étapes : l'acquisition, le montage proprement dit, puis la finalisation.
L'acquisition consiste à réunir dans un même dossier toutes les séquences vidéo, transférées depuis un caméscope ou importées, à convertir celles que le logiciel ne peut pas ouvrir directement et à regrouper les autres éléments que l'on souhaite intégrer à sa production : musique, bruitages, commentaires vocaux, images fixes ou textes.
Le montage, consiste à couper, coller et placer des séquences vidéo, puis à ajouter des transitions entre les plans, des effets spéciaux, de la musique et des commentaires, des bancs-titres, voire un générique complet.
La finalisation est la phase de génération par le logiciel, à partir de tous ces éléments, du fichier vidéo final. Celui-ci sera produit dans un format choisi en fonction de l'usage qu'on veut en faire. En effet, si pour graver un DVD-Vidéo le format Mpeg-2 s'impose, en revanche, pour l'illustration d'une page Web, une réduction de la taille de l'image et une compression supplémentaire, en Mpeg-4 ou H.264 par exemple, sont des options plus judicieuses. De plus, si votre caméscope est pourvu d'une entrée DV, vous pouvez également encoder le montage final dans ce format puis le recopier sur une cassette MiniDV.

PC poussifs, passez votre chemin !

La durée de la finalisation peut varier entre quelques minutes, pour une séquence courte calculée par un PC rapide, et plusieurs heures pour un long-métrage bourré de sons et d'effets spéciaux.
En effet, s'il est une opération gourmande en ressources matérielles (puissance processeur, mémoire vive et espace disque disponibles, taille d'écran, connecteurs, etc.), c'est bien le montage vidéo. A titre d'exemple, une séquence d'une durée d'une heure, transférée depuis un caméscope DV, occupe près de 13 gigaoctets sur le disque dur. Mais si vous voulez estimer l'espace disque nécessaire pour monter une telle séquence, il vous faut multiplier ce chiffre par trois !
En effet, Windows Movie Maker commence par créer une copie des séquences importées pour le montage, afin de ne pas altérer l'original. En outre, il a besoin d'un espace équivalent pour finaliser la vidéo.
Aussi notre conseil sera-t-il le suivant : si vous ne disposez pour votre premier montage que d'un PC ancien, ou au disque dur déjà très encombré, faites un essai avec une séquence courte, de dix minutes au maximum, et ne soyez pas trop prolixe en matière de son ou d'effets spéciaux.
Il sera toujours temps, si l'expérience réussit, de faire de la place sur le disque dur, voire d'en ajouter un second ou d'augmenter la quantité de mémoire vive du PC.
Vous pourrez ainsi poursuivre l'aventure dans des conditions de confort optimales. Et, croyez-nous sur parole, vous en aurez envie ! Certes, le montage vidéo est une activité prenante, qui demande du temps et, dans certains cas, quelques dépenses supplémentaires pour des extensions matérielles. Mais c'est aussi une activité passionnante, créative, valorisante et amusante, pour ne pas dire jubilatoire. Quand on y a goûté, on a du mal à s'en passer !

Les volets sont ouverts

agrandir la photo

Dans Windows Movie Maker, toutes les tâches ou presque s'effectuent dans la même fenêtre de travail. Celle-ci est découpée en quatre volets :

1 - Volet Tâches/Collections
Par défaut, ce volet affiche les tâches courantes, regroupées en trois chapitres : Importer (ou Capturer dans la version XP), Modifier, Publier sur (ou Terminer). D'un clic, on peut lui substituer le volet Collections, qui affiche dans une arborescence les dossiers contenant les séquences importées.

2 - Volet Contenu
Dans ce volet central s'affichent, au choix dans la liste déroulante, les vignettes des clips vidéo et audio importés, les transitions vidéo ou les effets spéciaux disponibles.

3 - Volet Table de montage
C'est dans ce volet horizontal que s'effectue le montage proprement dit. La table de montage peut être affichée soit en mode séquentiel, comme montré ici, soit en mode chronologique.

4 - Volet Ecran de contrôle
Ecran vidéo dans lequel on regarde les clips ou le résultat du montage.